Yonne (89) : une nouvelle nuit d’émeutes à Sens - docjeanno.fr ® Revue de presse

Breaking

Haut Pub [google]


Les logiciels bloqueurs de pub tuent le Web et les sites indépendants !


lundi 7 juin 2021

Yonne (89) : une nouvelle nuit d’émeutes à Sens

Plusieurs dizaines d’émeutiers ont saccagé le quartier de Chaillot à Sens (Yonne) ce week-end. Le quartier était déjà sensible mais la violence est montée d’un cran.

Image/photo

Par : V.A.


Des violences urbaines. C’est le triste résultat de ce week-end émaillé de violences dans la ville de Sens (Yonne). Dans la nuit de ce samedi à dimanche 6 juin, des délinquants ont saccagé le quartier de la ville en allumant des incendies et en prenant pour cible des commerces. Ils étaient environ une trentaine et auraient agi entre 23h50 et 3 heures du matin, indiquent nos confrères de L’Yonne Républicaine, ce dimanche 6 juin. Ils ont mis le feu à des poubelles ce qui a eu pour conséquence de couper la circulation, puis ont tiré au mortier avant de s’en prendre à des commerces qui ont été pillés et vandalisés.

Exaspération des habitants

Thomas Marinelli, patron d’une entreprise créée en 1994, indique qu’elle « n’avait jamais été attaquée de la sorte ». En tant que pompier, il a attendu « que la consigne soit donnée d’intervenir avec la police, vers 2 heures ». D’ailleurs, « la police de Sens a obtenu d’importants renforts cette nuit ». Des émeutes avaient déjà eu lieu dans le quartier le 12 mars dernier, et le salon « Lumin’ & Sens Coiffure », déjà pris pour cible, vient à nouveau d’être saccagé. « Les jeunes étaient là pour en découdre avec les policiers. Ils étaient tous masqués, certains gantés et beaucoup armés de bâtons télescopiques… », précise un riverain présent aux côtés des commerçants.

Une enquête est en cours indique le parquet d’Auxerre. « L’heure est à l’enquête, aux dépôts de plaintes, à l’évaluation des dégâts », détaille la direction départementale de la sécurité publique (DDSP).

Quant à la maire de la ville de Sens, elle salue l’action des forces de l’ordre. « Sans l’intervention audacieuse et très professionnelle des agents de la police nationale de Sens et de la police municipale, des renforts de la brigade anticriminalité (Bac) de Melun, de celles de Montereau et Fontainebleau, la situation aurait pu être beaucoup plus dramatique », indique-t-elle.

« Ces faits sont inacceptables et la mobilisation des services de l’État est totale pour mettre en responsabilité les auteurs des faits », tranche le préfet de l’Yonne, Henri Prévost. Et de conclure : « Un dispositif de sécurisation renforcé est mis en place dès ce (dimanche) soir et dans les jours à venir pour garantir le maintien de l’ordre et assurer la sécurité des habitants du quartier des Chaillot ».

  SOURCE : valeursactuelles.com


Bas Pub