Yvelines (78) : La drogue était vendue sur Snapchat, 73 kg de cannabis, 1,5 kg de cocaïne et 30 000 € saisis - docjeanno.fr ® Revue de presse

Breaking

Haut Pub [google]


Les logiciels bloqueurs de pub tuent le Web et les sites indépendants !


lundi 21 juin 2021

Yvelines (78) : La drogue était vendue sur Snapchat, 73 kg de cannabis, 1,5 kg de cocaïne et 30 000 € saisis

Les policiers de la sûreté urbaine du commissariat de Plaisir (Yvelines) ont démantelé un trafic de stupéfiants cette semaine. 73 kilos de cannabis ont été saisis, ainsi que 1,5 kilo de cocaïne et plusieurs armes. Sept suspects ont été mis en examen dans ce dossier.

Image/photo

Par : actu17.fr

Les commandes étaient passées sur Snapchat et les livraisons se faisaient à domicile, en région parisienne. Une méthode souvent appelée « Uber shit » dans le jargon policier. Cette affaire a débuté à la fin du mois d’août 2020 selon nos informations, confirmant celles du Parisien. En exploitant le téléphone d’un consommateur, les policiers du groupe de lutte contre les stupéfiants de la sûreté urbaine de Plaisir sont tombés sur un compte Snapchat, à partir duquel il était possible de commander du cannabis et de la cocaïne.

Une enquête a été ouverte et le propriétaire de ce compte a été identifié. Ce sont ensuite des surveillances physiques mais aussi techniques qui ont été engagées. Elles ont permis de déterminer qu’un véritable réseau de trafiquants, bien structuré, était derrière cette vente de drogue à domicile. Une dizaine de suspects ont été identifiés au fil des semaines d’investigations.

C’est ensuite un appartement sur la commune de Louveciennes qui a été localisé. C’est là que les dealers stockaient les produits stupéfiants et qu’ils les conditionnaient pour la vente. Deux « nourrices » ont aussi été découvertes à Saint-Cyr-l’École et à Bois-d’Arcy. Des livreurs parcouraient quant à eux l’Île-de-France pour servir les clients.

Une opération de police a été mise sur pied et s’est déroulée ce lundi 14 juin à 6 heures. En plus des policiers de Plaisir, les hommes du RAID, ceux des unités spécialisées du département et des équipes cynophiles ont été sollicités. Cinq suspects ont été interpellés à Plaisir, Saint-Cyr-l’École, Bois-d’Arcy et à Noisy-le-Roi, ainsi que dans l’Eure et dans le Val-d’Oise. Ils ont été placés en garde à vue.

Près de 30 000 euros en liquide

Lors des perquisitions, les forces de l’ordre ont saisi 61 kilos de résine de cannabis dans un box puis 4,6 autres kilos de résine et d’herbe de cette même drogue. 22 804 euros en numéraire et trois armes à feu de calibre 9mm et 7,65 ont aussi été découverts. Il y avait aussi une machine à billets, des appareils à thermo-souder, des balances et du matériel de conditionnement. Une véritable installation digne d’une entreprise. Tout le matériel a été ramené dans les locaux de police dans le cadre de cette enquête.

Le lendemain à 6 heures, un nouveau coup de filet a été organisé. Deux autres mis en cause ont été interpellés et placés en garde à vue. Les perquisitions ont cette fois permis de découvrir 1,5 kilo de cocaïne ainsi que 8 kilos d’herbe de cannabis et 7000 euros en numéraire.

Quatre suspects écroués

Durant leurs auditions, les sept suspects âgés de 25, 26, 28, 29, 35, 37 et 42 ans ont reconnu les faits mais ont tenté de les minimiser indique une source proche de l’enquête. Cinq d’entre eux étaient déjà connus des services de police.

Les sept mis en cause ont été déférés au terme de leur garde à vue, ce jeudi. Ils ont tous été mis en examen. Quatre d’entre eux ont été placés en détention provisoire, les trois autres ont été remis en liberté sous contrôle judiciaire. Une information judiciaire a été ouverte et les investigations se poursuivent.

  SOURCE : actu17.fr


Bas Pub