COVID-19: LES NOMS DES NON-VACCINÉS BIENTÔT TRANSMIS AUX MÉDECINS TRAITANTS PAR L'ASSURANCE MALADIE - docjeanno.fr ® Revue de presse

Breaking

Haut Pub [google]


Les logiciels bloqueurs de pub tuent le Web et les sites indépendants !


mercredi 7 juillet 2021

COVID-19: LES NOMS DES NON-VACCINÉS BIENTÔT TRANSMIS AUX MÉDECINS TRAITANTS PAR L'ASSURANCE MALADIE

L’Assurance maladie va pouvoir transmettre aux médecins traitants les noms de leurs patients non-vaccinés contre le Covid-19.

Image/photo

Par : CNEWS

Réclamé par les syndicats, et promis par le gouvernement, l’envoi aux médecins libéraux de la liste de leurs patients non-vaccinés contre le Covid-19 a pris du temps, en raison des réticences de la Cnil (Commission nationale de l’informatique et des libertés). Cette dernière a finalement rendu son verdict positif ce mardi 6 juillet.

«Nous allons pouvoir adresser la liste des patients non-vaccinés aux médecins traitants en lien avec l'évolution du cadre réglementaire. Nous allons aussi renforcer le partenariat avec les pharmaciens, qui sont un vrai relais de contact par exemple auprès des diabétiques ou des hypertendus», a déclaré Thomas Fâtome, directeur générale de la Caisse nationale d’assurance maladie.

TOUT POUR PROMOUVOIR LA VACCINATION

Afin d’inciter le plus de monde à se faire vacciner, les employés de l’Assurance maladie auront pour obligation de conclure leurs interactions avec une «interrogation très ouverte pour accompagner ceux qui souhaitent et proposer un créneau de vaccination», précise Thomas Fâtome.

Une pratique qui vise à s’entendre avec «d’autres Sécurité sociale, comme la CAF et l’Assurance vieillesse».

«LA VACCINATION C’EST MAINTENANT»

Cet été, «l'Assurance maladie restera totalement mobilisée pour la vaccination. Le message est simple : il n’y a aucune raison d’attendre la rentrée», a révélé Thomas Fâtome.

«Les centres sont ouverts, les doses disponibles, le délai entre deux doses peut aller de trois à sept semaines, vous pouvez changer de centre pour avoir votre première ou seconde injection sur votre lieu de vacances. Il n'y a plus aucun obstacle matériel!», a-t-il-conclu.



  SOURCE : CNEWS


Bas Pub