Décès d’un militaire français de 55 ans déployé au Liban - docjeanno.fr ® Revue de presse

Breaking

Haut Pub [google]


Les logiciels bloqueurs de pub tuent le Web et les sites indépendants !


lundi 19 juillet 2021

Décès d’un militaire français de 55 ans déployé au Liban

Un militaire français de 55 ans est décédé au Liban ce samedi. L’adjudant-chef Ludovic Logez, du 3e régiment de hussards, a été victime d’une crise cardiaque après une « séance d’instruction sur le terrain ».

Image/photo

Par : actu17.fr

C’est dans un communiqué que le chef d’état-major des Armées a annoncé la triste nouvelle. « L’adjudant-chef Ludovic Logez était engagé dans l’opération DAMAN, participation française à la Force intérimaire des Nations Unies au Liban (FINUL), depuis le 3 juin 2021 », précise le ministère des Armées. « Il est décédé suite à une crise cardiaque après une séance d’instruction sur le terrain ».

« Le chef d’état-major des armées, le général François Lecointre, s’incline devant sa mémoire et adresse ses plus vives condoléances à sa famille et à ses proches », ajoute le communiqué.

L’adjudant-chef Ludovic Logez avait débuté sa carrière lors de son service national, le 1er octobre 1985 au 6e régiment de dragons à Sarrebourg, en Allemagne. « Il s’engage ensuite comme militaire du rang le 2 octobre 1987 en qualité de chef de patrouille de reconnaissance au 6e dragon », détaille l’Armée de Terre. Le militaire était ensuite passé par Pforzheim (Allemagne) au 3e régiment des hussards, en 1992.

Il avait après été « déployé en Bosnie-Herzégovine pour l’opération « Salamandre 2″ à partir d’août 1997, comme sous-officier adjoint ». Ludovic Logez avait par la suite rejoint le 4e groupe d’escadrons de hussards en garnison à Metz. Il avait reçu la médaille d’or de la défense nationale le 1er janvier 2008, avant d’aller travailler en Guyane « en qualité de chef de bureau des affaires générales ».

L’adjudant-chef était revenu en 2018 au 3e régiment de hussards « en qualité de chef du groupe d’échelon de l’escadron de commandement et de logistique ». « Il était arrivé au Liban le 3 juin dernier pour y effectuer une nouvelle mission opérationnelle sur ses mêmes fonctions ». Ludovic Logez, décrit comme « animé de qualités humaines et professionnelles rares », était marié et père d’un enfant.



  SOURCE : actu17.fr


Bas Pub