Les actes anti-blancs ont plus que doublé en 2020 selon le ministère de l’Intérieur - docjeanno.fr ® Revue de presse

Breaking

Haut Pub [google]


Les logiciels bloqueurs de pub tuent le Web et les sites indépendants !


mardi 13 juillet 2021

Les actes anti-blancs ont plus que doublé en 2020 selon le ministère de l’Intérieur

Selon le ministère de l’Intérieur, le nombre d’actes anti-blanc a augmenté de 65% en 2020. Les églises et les cimetières chrétiens sont les principaux lieux de culte visés par des atteintes et des dégradations.

Image/photo

Par : V.A.

Tandis que le « racisme systémique » est dénoncé chaque jour un peu plus par les militants antiracistes, le racisme anti-blanc continue de progresser dans la société française. Selon la contribution apportée par le ministère de l’Intérieur au rapport 2020 de la CNCDH sur la lutte contre le racisme, l’antisémitisme et la xénophobie, les actes anti-blancs auraient plus que doublé en 2020. Si les populations « arabes » et « noires » (les guillemets sont utilisés dans le rapport) restent les plus ciblées, avec respectivement 238 et 197 faits racistes recensés à leur encontre, la population blanche est la seule qui a vu le racisme augmenter numériquement à son égard en 2020. Et ce alors même que le nombre annuel de crimes et délits « à caractère raciste » enregistrés par les forces de sécurité connaît une baisse de 2% entre 2019 et 2020. Le rapport du ministère de l’Intérieur montre que les chiffres du racisme « anti-blanc » ont augmenté de 65% en 2020, 56 faits ayant été recensés contre « seulement » 34 en 2019. Si les Blancs restent donc moins souvent visés par des actes de racisme, l’écart se réduit avec les autres populations.

Les lieux de culte chrétiens plus souvent visés

L’étude répertorie également les actes de racisme visant des religions. Si les faits anti-musulmans ont augmenté de 53% en 2020, les atteintes envers les communautés juive et chrétienne ont pour leur part diminué de 51% et de 23%. Malgré ces chiffres en baisse, l’étude rappelle que « la part des atteintes aux lieux de culte et cimetières chrétiens représente 86% de l’ensemble des atteintes aux lieux de culte, toutes communautés religieuses confondues (contre 89% en 2019) ».


Bas Pub