Une autre «épidémie» menace la France, alertent quelque 200 médecins - docjeanno.fr ® Revue de presse

Breaking

Haut Pub [google]


Les logiciels bloqueurs de pub tuent le Web et les sites indépendants !


dimanche 4 juillet 2021

Une autre «épidémie» menace la France, alertent quelque 200 médecins

Alors que tous les regards sont tournés sur la crise du coronavirus, la prise en charge de l’insuffisance cardiaque souffre actuellement de défauts dans l’Hexagone. Une équipe de 200 professionnels de santé a tiré le signal d’alarme en notant la nécessité de prendre des mesures face à ce qu’ils comparent à une épidémie.

Image/photo

Par : Anna Borissova / fr.sputniknews.com

Alors que l’Hexagone fait face au coronavirus et à son variant Delta, les cardiologues alertent sur une autre «épidémie», qui inquiète de plus en plus, relate Europe 1. Il s’agit de l’insuffisance cardiaque.

La radio indique qu’il n’y a ni dépistage précoce ni prise en charge adaptée quand une crise survient chez un malade.

Le personnel médical alerte

«J'ai appelé mon médecin qui est venu, qui a appelé le Samu, qui a lui-même averti les pompiers qui ont fini par m'emmener à l'hôpital, qui n'avait pas de service cardiologie», a raconté auprès d’Europe 1 un homme souffrant d’une insuffisance cardiaque depuis 25 ans.

Ainsi, quelque 200 médecins ont monté un collectif pour lutter contre ce problème. Le média souligne que pour eux, il y a urgence à organiser un dépistage précoce et à créer une filière de soins «bien distincte».

Le cardiologue responsable de l’insuffisance cardiaque à l’hôpital Henri Mondor de Créteil, Thibault Damy, a déclaré au micro de la radio que pour des maladies rares comme l’amylose il existe des centres de référence et que «les patients peuvent savoir sur Internet où aller se soigner». Cependant, quant à l’insuffisance cardiaque, «je vous mets au défi de savoir dans quel hôpital vous pouvez être pris en charge».

Plus de 1,5 million de Français concernés

D’après les chiffres de Santé Publique France, l’insuffisance cardiaque est responsable de près de 70.000 décès et de plus de 160.000 hospitalisations par an.

Environ 1,5 million de Français en sont atteints.

  SOURCE : fr.sputniknews.com


Bas Pub