200 policiers de plus, 500 caméras installées, nouveau commissariat : les promesses de Macron pour sécuriser Marseille - docjeanno.fr ® Revue de presse

Breaking

Haut Pub [google]


Les logiciels bloqueurs de pub tuent le Web et les sites indépendants !


vendredi 3 septembre 2021

200 policiers de plus, 500 caméras installées, nouveau commissariat : les promesses de Macron pour sécuriser Marseille

Le président de la République a donné les grandes mesures de son plan pour la cité phocéenne, notamment contre les violences liées aux trafics de drogue, relaie franceinfo.

Image/photo

Par : V.A.

Un discours très attendu. Emmanuel Macron était à Marseille en ce jour de rentrée, jeudi 2 septembre. En fin de journée, il a tenu un discours dans lequel il a présenté les mesures de son vaste plan pour aider la cité phocéenne. La ville est en effet en difficulté depuis des mois, voire des années : pauvreté, écoles délabrées, insécurité, trafics de drogue… Ce dernier point n’a pas échappé à Emmanuel Macron : « C’est une véritable traque, une politique de harcèlement des trafics qu’il nous faut conduire. » Le chef de l’Etat a ainsi annoncé de premières mesures, que relate franceinfo : « Cent policiers sont arrivés en 2021, deux cents policiers arriveront en 2022. Les deux compagnies de CRS supplémentaires présentes depuis mars seront pérennisées. » Il n’a pas hésité à pointer un « harcèlement policier » des dealers et une criminalité « de plus en plus violente » liés aux trafics de drogue dans les cités marseillaises.

Des millions investis pour remédier à l’insécurité

« Vivre tranquille est un droit, c’est aussi un droit pour les familles qui habitent les quartiers les plus en difficulté », a rappelé Emmanuel Macron dans ce même discours relayé par franceinfo. Le locataire de l’Elysée a poursuivi l’annonce de ses mesures pour sauver Marseille. Il souhaite l’installation de « 500 caméras dans les zones qui en ont besoin », notamment dans « les quartiers nord ». « Face à l’urgence sécuritaire nous avons choisi d’investir. » En effet, un nouvel hôtel de police sera construit pour 150 millions d’euros. Et 8 millions d’euros supplémentaires seront dédiés aux moyens numériques, d’enquête et à de nouveaux véhicules de police. Les commissariats de police des 13e et 14e arrondissements de Marseille seront, eux, regroupés.

Ses mesures pour la scolarité et contre la précarité

Pour lutter contre la pauvreté dans certains quartiers de la deuxième ville de France, Emmanuel Macron prévoit de recruter 30 éducateurs et 30 médiateurs : « Nous allons continuer d’investir aux côtés des associations qui font un travail exceptionnel dans les quartiers. » Il compte aussi lancer des « chantiers » afin de lutter contre l’effondrement d’immeubles vétustes. Le président fait référence au drame qui était survenu en 2018 où huit personnes avaient perdu la vie dans l’effondrement de deux immeubles, rappelle Ouest-France. Concernant le système scolaire, Emmanuel Macron plaide pour que les directeurs d’école puissent choisir leurs enseignants et y intégrer des acteurs extrascolaires. Il souhaite enfin l’ouverture de dix « micro-collèges » et dix autres « micro-lycées » dans les banlieues marseillaises.

  SOURCE : valeursactuelles.com


Bas Pub