Articles

Affichage des articles associés au libellé Décapitation

Versailles : Un homme condamné à un an de prison ferme après avoir menacé un professeur de décapitation

Image
Un homme a été condamné hier, jeudi 5 novembre, par le tribunal correctionnel de Versailles. Il avait menacé de décapitation un professeur après l’hommage rendu à Samuel Paty. Image d'illustration : © Mathieu Pattier/SIPA ‏ •   LIRE AUSSI : Covid-19 : Faut-il sauver les vies humaines à n’importe quel prix ? Par : valeursactuelles.com Sanction immédiate pour cet homme d’une trentaine d’années, selon les informations de France Bleu . Le lundi 2 novembre dernier, jour de l’hommage national à Samuel Paty, il s’en était violemment pris à un enseignant installé en Isère

Saumur (49) : Son enseignant lui fait une remarque, l’élève de 11 ans lui répond que son père «va venir le décapiter»

Image
L’élève et ses parents ont été convoqués au commissariat. L’enseignant a déposé plainte. Image d'illustration : (Adobe Stock) ‏ •   LIRE AUSSI : Coronavirus : Ils vendaient de faux certificats négatifs aux voyageurs à l’aéroport de Roissy, 7 suspects arrêtés Par : actu17.fr/ : © CC0 / 12019 Yvelines (78) : Convoquée au collège, la mère d’un élève dit «comprendre pourquoi on tue» les enseignants Des propos glaçants tenus par un enfant de 11 ans, durant un cours de Français. La

Yvelines (78) : Convoquée au collège, la mère d’un élève dit «comprendre pourquoi on tue» les enseignants

Image
Après l’assassinat de Samuel Paty et l'attentat de Nice, une mère convoquée au collège de Guyancourt au sujet de son fils a été placée en garde à vue le 3 novembre. La cause: elle a dit comprendre «pourquoi on tue» les enseignants. Une enquête est ouverte. Image d'illustration : © CC0 / 12019 ‏ •   LIRE AUSSI : Délits antichrétiens : une statue de la Vierge décapitée dans le Tarn-et-Garonne (82) Par : Nikita Martynov | fr.sputniknews.com Convoquée au collège Paul Éluard de Guyancourt (Yvelines) au sujet de l’attitude de son fils, une mère âgée de 48 ans a été i

Délits antichrétiens : une statue de la Vierge décapitée dans le Tarn-et-Garonne (82)

Image
Une statue de la Vierge a été ciblée par un ou plusieurs inconnus à Montpezat-de-Quercy, dans le Tarn-et-Garonne. Les malfrats pourraient être des jeunes désoeuvrés. Image d'illustration : © NICOLAS MESSYASZ/SIPA ‏ •   LIRE AUSSI : VIDÉO - US Présidentielle (Censure) : Des chaînes coupent la déclaration de Trump, des républicains dénoncent ses propos Par : valeursactuelles.com Elle se trouvait dans une petite grotte de la rue du Château, au sein du village de Montpezat-de-Quercy, dans le nord du Tarn-et-Garonne. Comme le rapporte La Dépêche du Midi, une statue de la

Assassinat de Samuel Paty : 15 personnes en garde à vue, dont quatre collégiens

Image
Un professeur de lycée a été décapité après avoir montré des caricatures du prophète à ses élèves, lors dans d'un débat sur la liberté d'expression, dans un collège de Conflans-Sainte-Honorine, dans les Yvelines. Lundi 19 octobre, quinze personnes sont toujours en garde à vue. Image d'illustration : Michel Euler/AP/SIPA ‏ •   LIRE AUSSI : Aude (11) : Un adolescent de 15 ans arrêté au volant d’une voiture qu’il venait d’échanger contre un iPhone 8 Par : valeursactuelles.com Tout aurait commencé il y a une dizaine de jours par un débat sur la laïcité organisé

Un prof d’histoire-géo, candidat de «Koh-Lanta» menacé de “ décapitation ” par un ingénieur au chômage

Image
Le professeur d’histoire-géo Laurent, candidat de «Koh-Lanta», a été visé par des menaces de décapitation relayées sur les réseaux sociaux par un ingénieur au chômage, indique Le Parisien. Placé en garde à vue, le suspect a affirmé que ses propos provenaient d’une dispute lancée après qu’il avait accusé l’enseignant de mal jouer dans l’émission. Image d'illustration : © CC0 / Pexels ‏ •   LIRE AUSSI : 57 % des jeunes musulmans pensent que la charia est plus importante que le droit français, ce fossé qui se creuse entre les communautés Par : Anastasia Patts | fr.sputniknews.com

Rouen (76) : il menace un couple d'enseignants de “ décapitation ” et écope d'une peine avec sursis

Image
Le septuagénaire qui a justifié être “radicalisé” était jugé pour avoir menacé le couple quelques jours plus tôt. Image d'illustration : © LODI FRANCK/SIPA ‏ •   LIRE AUSSI : Attentat islamiste de Nice : un mineur de 17 ans placé en garde à vue Par : valeursactuelles.com « Une lente et douce décapitation ». Ce sont les mots effroyables découverts par un couple d'enseignants de Rouen (Seine-Maritime) laissés dans une lettre par un voisin. Comme le relate Actu.fr Normandie , samedi 31 octobre, un homme vient frapper à la porte du couple. Il s'agit de leur voisin

Plusieurs menaces de décapitation envoyées à l’équipe d’une papeterie à Toulouse via une imprimante piratée

Image
Une papeterie de Toulouse a reçu de nombreuses menaces de «décapitation» par le biais d’une de ses imprimantes, cible d’un piratage à distance, indique La Dépêche du midi. Le patron a porté plainte. Image d'illustration : © CC0 / stevepb ‏ •   LIRE AUSSI : Le nombre de migrants tunisiens arrivant en Italie a quadruplé depuis le début de l'année Par : Anna Borissova | fr.sputniknews.com Une imprimante appartenant à une papeterie située dans l’agglomération de Toulouse, en Haute-Garonne, a été prise pour cible par des hackers le 28 octobre, la veille de l’attenta

Minute de silence : des collégiens de 12 ans laissent entendre que Samuel Paty a mérité d'être décapité

Image
A Strasbourg le 2 novembre, l’hommage organisé par l’Education Nationale à Samuel Paty a été émaillé d’incidents. Une enquête a été ouverte concernant deux adolescents de 12 ans. Image d'illustration : © Jean-Francois Badias/AP/SIPA ‏ •   LIRE AUSSI : Syrie : l’aviation russe détruit un camp islamiste sous contrôle turc Par : valeursactuelles.com © SEBASTIEN SALOM-GOMIS / AFP Samuel Paty : enquête ouverte pour apologie de terrorisme contre deux collégiens à Strasbourg Dans un

Les menaces de décapitation de ministres français se multiplient sur les réseaux sociaux

Image
Sur fond de tensions après la décapitation de Samuel Paty et les déclarations d’Emmanuel Macron sur les caricatures, plusieurs membres du gouvernement français reçoivent de nombreuses menaces de mort, dont des appels à la décapitation, sur les réseaux sociaux, relatent RMC et BFM TV. Image d'illustration : © CC0 / Pixels ‏ •   LIRE AUSSI : Professeur Didier Raoult : Cette Nouvelle Étude Qui Va Faire Beaucoup Parler Par : Anastassia Verbitskaïa | fr.sputniknews.com

Mort de Samuel Paty : deux élèves suspectés d’avoir échangé avec le terroriste islamiste

Image
Quelques jours avant l’attaque contre un professeur à Conflans-Sainte-Honorine, il y aurait eu une “connexion” entre l’assaillant et deux élèves du collège du Bois d’Aulne. Image d'illustration : L'hommage à Samuel Paty © Lewis Joly/AP/SIPA ‏ •   LIRE AUSSI : VIDÉOS - Pakistan : le chef de parti et ecclésiaste Khadim Hussain Rizvi appelle à la guerre atomique avec la France Par : valeursactuelles.com La fille de

Attaque de Nice : Mediapart parle d’attentats de «faible intensité», le Net en colère

Image
Pendant que la France pleure les victimes de l’attentat de Nice et pense aux familles endeuillées, Mediapart publie l’article «Des attentats de “faible intensité” à très fortes répercussions». Dénonçant un titre «indécent», «honteux» et «ignoble», les internautes s’indignent. Image d'illustration : © AFP 2020 Valery Hache ‏ •   LIRE AUSSI : SANTE - Rivotril dans les Ehpad: le retour discret du «passeport pour la mort douce...!» Par : Irina Tarassova | fr.sputniknews

VIDÉO - Décapitation à la basilique de Nice : l'assaillant est un Tunisien de 21 ans arrivé par Lampedusa

Image
Trois personnes ont trouvé la mort après l'attaque terroriste islamiste de Nice, ce jeudi 29 octobre dans la matinée. En situation irrégulière, l'assaillant, un Tunisien de 21 ans, est arrivé en France début octobre. Image d'illustration : La basilique Notre-Dame à Nice © SYSPEO/SIPA ‏ •   LIRE AUSSI : Arabie Saoudite : Un homme arrêté après l’attaque d’un garde du consulat français à Djeddah Par : valeursactuelles.com
Suivez nous sur :