Articles

Affichage des articles associés au libellé Sea-Watch

[VIDEO] «Ne tirez pas!»: une ONG filme un navire de «gardes-côtes libyens» qui s’en prend à une embarcation de migrants

Image
L’ONG Sea Watch a diffusé une vidéo montrant de «soi-disant gardes-côtes libyens» tirer et foncer sur une embarcation de migrants en Méditerranée. D’après le quotidien Avvenire, un parquet italien a décidé d’ouvrir une enquête. Image d'illustration : capture d'écran | Sea-Watch International @seawatch_intl FRANCE   | BRETAGNE   | EUROPE   | INTERNATIONAL Par : Alexandre Sutherland / fr.sputniknews.com Le 30 juin dernier, lors d’un vol de reconnaissance près de Malte, Sea Watch, une ONG allemande de sauvetage de migrants, a repéré un navire de gardes-côt

Crise migratoire : Le Sea Watch 4 devient le 5e navire d'ONG à être immobilisé par l'Italie

Image
Invoquant des irrégularités techniques, le Sea Watch 4 de l'ONG allemande éponyme a été immobilisé par les autorités portuaires italiennes samedi. Médecins sans frontières dénonce "un écran de fumée visant à empêcher les opérations de recherche et de sauvetage en mer Méditerranée." Image d'illustration : Le Sea-Watch 4 à quai à Palerme. Crédit :Chris Grodotzki/dpa/picture-alliance ‏ •   LIRE AUSSI : Média : La chaîne M6 bannie d'Algérie pour un documentaire

Crise migratoire : Lampedusa, près d'un millier de migrants débarquent en 4 jours

Image
Près d'un millier de migrants sont arrivés sur la petite île italienne de Lampedusa entre jeudi 9 et dimanche 12 juillet. Le président de la région Sicile a déclaré l'état d'urgence sur l'île tandis que son homologue de Calabre menace d'interdire les débarquements sur les côtes calabraises. Image d'illustration : Une embarcation composée de 268 migrants partis de Libye a réussi à atteindre Lampedusa dans la nuit de jeudi à vendredi. Crédit : Sea-Watch ‏ •   LIRE AUSSI : VIDÉO : La France face à la Turquie et

L' icône des immigrationnistes Carola Rackete capitaine allemande du «Sea-Watch 3» aurait amené avec elle des tortionnaires

Image
Le 28 mai, un tribunal de Messine en Sicile a condamné le Guinéen Mohamed Condé (27 ans), ainsi que les deux Égyptiens Hameda Ahmed (26 ans) et Mahmoud Ashuia (24 ans) à chacun 20 ans de prison pour torture, viol et paricipation à une organisation criminelle. Les trois Africains ont été reconnus coupables, comme membres d’une bande de passeurs libyens, d’avoir systématiquement torturé des migrants pour obtenir des versements d’argent de leur famille. Image d'illustration : Carola Rackete sur le Sea Watch 3, le 27 juin 2019. — Alessandro Serrano/AGF/SIPA | 20minutes.fr

Plus de 500 migrants ont débarqué à Lampedusa en deux jours, partis de Tunisie et de Libye

Image
Plus de 500 migrants ont débarqué sur l'île italienne de Lampedusa en deux jours, à la faveur d'un temps calme en Méditerranée, a annoncé vendredi l'Organisation internationale pour les migrations (OIM). Image d'illustration source : Sea Watch 3, navire qui vient en aide aux migrants en Méditerranée | parismatch.com ‏ •   LIRE AUSSI : Calais : des tensions éclatent lors du démantèlement d'un campement de migrants Par : Le Figaro avec AFP

Migrants : Le navire de sauvetage Sea Watch 3 saisi par les autorités italiennes en Sicile

Image
Les autorités italiennes ont annoncé l'immobilisation en Sicile du navire humanitaire Sea Watch 3 de l'ONG allemande Sea Watch, en raison d'"irrégularités de nature technique et opérationnelle". Le bateau avait secouru récemment plus de 200 migrants. Image d'illustration source : Rome immobilise le navire humanitaire Sea Watch 3 / Le Journal horaire / 28 sec. / hier à 11:00 | rts.ch ‏ •   LIRE AUSSI : Me Gilbert Collard, sur la nomination de Dupond-Moretti à la Justice : «C’est une déclaration de guerre à l

Italie: des migrants amenés par Sea-Watch (ONG allemande) reconnus coupables de crimes graves «notamment la torture, les violences sexuelles,...»

Image
Trois migrants ont récemment été condamnés par un tribunal sicilien pour une longue liste de délits, notamment la torture, les violences sexuelles, la traite des êtres humains, la participation à des organisations criminelles et même le meurtre. Les trois ont tous été amenés en Sicile l'année dernière par la tristement célèbre organisation non gouvernementale (ONG) Sea-Watch, basée en Allemagne. Image d'illustration source : voiceofeurope.com ‏ •   LIRE AUSSI : Actu-politique / Municipales à Paris : Marlène Schiappa ét
Suivez nous sur :